Contrainte : rédiger l’article sous forme d’une liste de conseils et astuces

Longtemps, j’ai fait un peu n’importe quoi au niveau de mon hygiène de vie. Je ne savais même presque pas ce que c’était lorsque j’étais étudiante. J’ai grandi dans une famille d’épicuriens où se réunir autour d’une bonne table en famille et entre amis faisait partie des habitudes du week-end et des différents événements de l’année.

Un déclic

Je me suis installée avec celui qui est aujourd’hui mon mari alors que j’étais étudiante et nous faisions n’importe quoi. Nous habitions en face d’un mcdo et au dessus d’un Quick, je vous laisse imaginer le carnage 🙂 Les années ont passé, les mauvaises habitudes et les kilos se sont installés. Le mal être et les complexes aussi. Une première prise de conscience et j’ai rééquilibré mon alimentation. Des résultats rapides mais une rechute presque aussi rapide en raison de problèmes personnels. Et puis un déclic lors d’une discussion avec une amie, qui m’a conseillé de consulter une diététicienne. Cela a changé ma vie.

Un rééquilibrage alimentaire

Pas de régime mais un véritable rééquilibrage alimentaire. Lors du premier rendez-vous, la diététicienne me lance un « il serait temps que vous mangiez comme une adulte ! » accusateur. J’ai suivi ses conseils plein de bon sens, j’ai appris beaucoup de choses et je me suis rendu compte de ce qu’était véritablement une alimentation équilibrée. Et avec le sport en plus, j’ai rapidement perdu du poids. Aujourd’hui, j’ai encore quelques kilos à perdre après ma grossesse mais mes notions alimentaires sont bien ancrées. Solidement. Et pour mon mari aussi, qui m’a suivie dans cette « aventure ».

L’envie de transmettre mes nouvelles bonnes habitudes

Aujourd’hui je suis déterminée à perdre mes kilos de grossesse et inculquer à ma fille toutes ces notions importantes autour de l’alimentation et l’hygiène de vie en général. C’est important pour la santé, le bien-être mais dans le travail cela m’aide également à gagner en productivité. Si vous êtes à la recherche d’un équilibre pour vous sentir mieux dans votre assiette, vos baskets et votre vie en général, voici que je peux vous conseiller d’après mon expérience :

1-Prenez la décision et faites le pour vous-même (et pas votre conjoint(e), votre maman ou votre chien !)

C’est très important car cela demande au départ beaucoup de motivation et d’efforts. Un peu de discipline que l’on ne regrette pas d’avoir instaurée lorsque les premiers résultats se font sentir.

2-Faites vous aider !

Pour l’alimentation, consultez un(e) diététicien(ne) pour vraiment adapter votre nouveau régime alimentaire selon votre corps, votre état de santé, votre âge, votre activité. C’est très important et cela permet de se challenger aussi d’un rendez-vous à l’autre. Côté sport, inscrivez-vous un club ou une association ou bien encore faites du sport entre ami(e)s. C’est beaucoup plus facile de se motiver que si l’on est seul(e).

3-Tenez un carnet

Notez vos repas, vos sensations, vos remarques de manière à bien suivre ce qui se passe dans votre assiette. Ajoutez également vos séances de sport : quelle activité, quelle intensité, quel temps ou quelle distance. Cela vous permettra de mettre en avant vos progrès et vous motivera encore plus. Notez les conditions de vos séances, votre ressenti, vos objectifs. Et fixez-vous des objectifs : inscrivez-vous à une course par exemple si votre truc c’est le running. Vous pourrez éventuellement suivre un plan d’entraînement pour vous préparer à une distance en particulier et cela vous aidera à conserver votre motivation.

4-Gardez la notion de plaisir

Que ce soit dans votre assiette ou vos baskets, vous n’irez pas très loin sans plaisir. Côté sport, choisissez des activités qui vous plaisent, qui vous procurent plaisir, détente et fun. Un rendez-vous rien que pour vous pour vous défouler, bien transpirer et vous sentir très fier(e) de vous à la fin de votre séance. Côté assiette, apprenez ou réapprenez à cuisiner pour rendre vos recettes plus « healthy » : moins de sucre, moins de gras, plus d’épices, d’herbes aromatiques et surtout de fibres avec les fruits et les légumes. Sans oublier de vous accorder un repas plaisir par semaine où vous mangez ce que vous voulez. C’est important pour éviter la frustration, ne pas craquer complètement et repartir du bon pied dès le repas suivant !

5-Anticipez !

C’est une clé sur la durée, surtout pour l’alimentation ! Préparez vos menus de la semaine pour établir une liste de courses et vous y tenir, cela évitera les craquages.

Profitez du week-end et des « temps morts » la semaine pour préparer des légumes en avance. Pour ma part, surtout en automne et en hiver, j’épluche, découpe, émince des légumes pour plusieurs jours. Soit je les laisse crus et les mets sous vide, soit je les fais cuire pour gagner du temps dès le lendemain. Tout cela permet d’avoir des légumes à chaque repas, ce qui aide vraiment pour les soirs de flemme 🙂

6-Prenez soin de vous

J’ajoute un dernier point « bonus » 🙂 Il est important de vous accorder du temps pour vous, rien que pour vous. Méditation, lecture, soins du corps (appliquez un lait corporel chaque jour par exemple), tout ce qui peut vous faire plaisir. Vous manquez de temps ? C’est une fausse excuse. Quand on veut, on peut ! Levez-vous plus tôt le matin (c’est magique, vraiment ! Je vous en reparlerai), optimisez vos journées pour faire en sorte de vous accorder quelques minutes de bonheur. Même 5-10min, cela peut faire la différence pour votre bien-être. Vous vous sentirez mieux et cela vous aidera à mieux dormir, le sommeil étant primordial pour une bonne hygiène de vie.

Et pour vous l’hygiène de vie est importante ou pas du tout ?

Photo by Jon Tyson on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *